Les Treize Reliques

De Michael Scott et Colette Freedman. 2013. Fantasy / Thriller. Ni bon, ni mauvais.
Titre original : The Thirteen Hallows, 2010
reliquesRésumé : « Il existe Treize Reliques sacrées disséminées dans tout le Royaume-Uni. Depuis des siècles, des Gardiens les protègent avec pour seule règle de ne jamais les réunir. De nos jours à Londres, les Gardiens sont assassinés les uns après les autres. Face à deux tueurs sadiques, Sarah et Owen ont été désignés bien malgré eux pour poursuivre la mission des Gardiens. Leur seul espoir : utiliser les pouvoirs que l’on prête aux Treize Reliques depuis la nuit des temps… »
Je m’interroge toujours un peu sur la mention « thriller » de la couverture… Oui, il y a course-poursuite et quelques moments (un peu) affreux, mais dans l’ensemble on est prévenus dès le départ de plusieurs éléments magiques ce qui classerait plutôt l’œuvre en fantasy (urbaine ?), et les codes du thriller sont en fait assez peu utilisés dans l’ensemble.
Dans l’ensemble je ne me suis pas ennuyée et j’ai lu le roman assez rapidement, tout en n’accrochant pas plus que ça au style (fluide, mais classique) ni aux personnages (sans réelle profondeur ni particularité) ni même, en fait, à l’intrigue (totalement stéréotypée). Un peu de mythologie à deux sous – même pas vraiment exploitée ni explicitée dans le détail : emballez, c’est pesé !
La fin, composée de clichés mis bout à bout, ne m’a pas impressionnée.
A relire ma critique, on pourrait penser à quelque chose de vraiment mauvais, mais en fait j’en ressors loin de la béatitude, mais sans regret non plus. C’est suffisamment dynamique, les évènements s’enchaînent assez rapidement pour qu’on se prenne au jeu de lire ce livre comme on se laisse bercer par un téléfilm… (ou pas) En même temps vu le résumé de 4e de couverture, je ne m’attendais à rien de plus, c’est probablement ce qui m’a permis d’apprécier le livre à sa juste valeur sans en attendre davantage.
Un bon roman détente. M’a fait penser à ma lecture des Héritiers de Stonehenge.
Note : Ah ! Mais oui, bien sûr ! C’est l’auteur de la série « Les Secrets de l’immortel Nicolas Flamel » (jeunesse).
Publicités

Une réflexion au sujet de « Les Treize Reliques »

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s