Les Héritiers de Stonehenge

De Sam Christer. 2011. Thriller. Bonne lecture.
Titre original : The Stonehenge Legacy, 2010.
heritiers
Résumé : « Huit jours avant le solstice d’été, un homme est massacré sur le site antique de Stonehenge, au cours d’un sacrifice à glacer le sang, devant une assemblée de fidèles cagoulés*. Quelques heures plus tard, l’un des plus célèbres chasseurs de trésors du monde se suicide dans son manoir. Il laisse à son fils, l’archéologue Gideon Chase, avec lequel il était brouillé, une mystérieuse lettre…
Formant équipe avec une intrépide policière du Wiltshire, Gideon ne tarde pas à découvrir une société secrète – une antique légion internationale entretenant depuis des millénaires le culte de Stonehenge. Avec à sa tête un nouveau chef charismatique et impitoyable, la secte accomplit maintenant des sacrifices humains rituels dans une terrifiante tentative pour percer le secret des Pierres. »
Et la dernière phrase que l’éditeur n’aurait jamais dû faire rajouter tellement que c’est drôle (encore plus quand vous avez fini le livre) : « Truffés de codes et de symboles, Les Héritiers de Stonehenge est un thriller au rythme haletant qui vous révélera des détails fascinants sur l’un des lieux les plus mystérieux au monde. » C’est une fiction, hein, pas un docu. Et les symboles… j’en ai pas croisé des masses ! (L’alphabet grec ? – quelle originalité !!!)
Je n’ai pas arrêté de penser à Artemis Fowl en lisant ce livre, à cause de Stonehenge surtout, et puis quelques autres détails (parce qu’il me faisait rire aussi je crois) – mais les deux livres n’ont pas tant de points en commun que ça ! En fait je le comparerais assez à Da Vinci Code, pour le côté « policier simili-ésotérique ». Je dis simili, parce que franchement ça va pas super loin, c’est plus pour monter une ambiance qu’autre chose, même si je ne doute pas que l’auteur ait pu avoir un minimum de boulot pour se documenter sur le coin (ou pas). Bref, c’est ni bon, ni mauvais, mais quelque part entre les deux, ça m’a distrait agréablement sans être non plus un coup de cœur, tout à fait digne d’un livre estampillé « Le thriller best-seller en Angleterre » (rien à voir avec les Anglais, hein, un best-seller est un best-seller – donc qui a séduit un public vaste). Pour ceux que la scène d’ouverture** convaincrait encore moins que moi : après, c’est un peu mieux ;). Le déroulement de l’enquête se tient à peu près malgré des débuts que j’ai trouvé cahoteux, les personnages sont autant développés que ceux des feuilletons policiers sur les grandes chaînes, et je n’ai pas vu venir un ou deux retournements de situation, ce qui était agréable. En fait le côté « policier » m’a paru de loin meilleur que le vernis « ésotérique ».
Un thriller pas mieux ni moins bon que des dizaines d’autres. Je conseille à ceux qui aiment le genre.
* Je viens de me payer un fou rire. J’avais d’abord copié-collé le résumé d’Amazon, qui avait une coquille et annonçait : « une assemblée de fidèles cagoules. »
**[Aaah, un sacrifice humain ! Oh mais attendez en fait j’étais prévenu par la 4e de couv… « à glacer le sang » ? vraiment ? Faut lire la scène dans un congélo pour que ça marche, alors ?]
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s