Le Huit

De Katherine Neville. Pocket, 2004. Thriller ésotérique. Très bonne lecture. [957 p.]

Titre original : The Eight, 1988 ; trad. par Evelyne Jouve

lehuitRésumé : « New York, 1972. Alors qu’elle s’apprête à gagner le Maghreb, Catherine Velis apprend d’un mystérieux antiquaire qu’elle court un grand danger : dans la désolation du Sahara, l’attendrait depuis toujours un fabuleux jeu d’échec d’origine mauresque. Un jeu qui, en 782, envoûta dangereusement Charlemagne avant d’exciter onze siècles durant la convoitise de Richelieu, Robespierre, Catherine de Russie et Napoléon. Tous voulurent le mettre au service de leurs funestes desseins car selon la légende, il ferait de son détenteur l’égal de Dieu… En Afrique du Nord, la jeune femme, plongée dans une quête où se joue l’avenir même de l’humanité, découvrira qu’elle n’est pas la seule à vouloir percer le secret du jeu maudit…« 

Le Huit est un livre que j’avais envie de lire depuis très longtemps, autant parce que c’est un thriller et que j’aime le genre tout court, que parce qu’il a eu, à une époque (de sa reparution chez Pocket justement ?) des tas de critiques très positives et était cité partout comme LE thriller à lire absolument. Quand j’en ai trouvé un exemplaire tout dépenaillé (sans couverture et sale :D) dans une boite à livres je l’ai donc rapidement sauvé et lu quasiment juste après.

Lire la suite