La plus grande cuillère à riz du monde

De Sirisombath. Editions Kotoji, 2012. Documentaire. Bonne lecture. [99 p.]
Sous-titre : Ou 50 choses utiles et inutiles à connaître sur le Japon.
Illustrations : Olivier Romac.
cuillerearizRésumé : « Connaître un pays, c’est à la fois comprendre les mécanismes généraux qui le gouvernent, par exemple les principales religions qui y sont pratiquées, ses données économiques et politiques, mais aussi observer les petites choses inutiles de tous les jours : un héros de dessin animé ambassadeur, ne plus porter de cravate pour sauver de l’énergie, toutes ces choses qui en disent long sur un peuple. Cet ouvrage peut se lire et se relire dans n’importe quel ordre, un livre pour tous les passionnés ou simples curieux de ce pays fascinant qu’est le Japon.« 
J’avais repéré ce livre pour la première fois lors d’une journée en l’honneur du jumelage Nancy – Kanazawa (la ville à la fameuse lanterne aux pieds irréguliers, que je connaissais déjà car Nancy en possède une offerte par sa ville jumelle dans un espace vert où je vais souvent me promener). Les auteurs étaient présents dans un hall de la mairie et dédicaçaient leur ouvrage sur fond d’exposition de certaines « planches » (texte + illustrations de certains faits choisis). J’avais lu quelques-unes de ces pages sans me décider à l’acheter mais en admirant le travail soigné, peut-être un peu trop « grand public » pour mes goûts, peut-être pas une priorité de lecture, mais tout de même un bel ouvrage visiblement, et probablement plaisant à lire.
Aline ayant elle craqué dessus, le livre s’est retrouvé naturellement dans la pile qu’elle m’a prêté récemment.
Je ressors de ma lecture avec un sentiment mitigé. Je ne suis pas à proprement dire déçue, je pense que ce projet de livre – qui se tient tout à fait – a été correctement exécuté, mais je lui ai trouvé un certain nombre de défauts qui ont quelque peu entaché ma lecture, et un contenu qui n’a pas tout à fait répondu à mes attentes personnelles.

Lire la suite

Master Keaton, T.1-6

De Naoki Urasawa*. Kana, 2013. Aventure. Très bonne lecture. [318 p.]
* sur une histoire de Hokusei Katsushika et Takashi Nagasaki, 1989. [9 tomes en édition deluxe, et 18 dans l’édition de base.]
masterkeaton1Résumé : « Taichi Hiraga Keaton, né de mère anglaise et de père japonais est diplômé d’Oxford. Ex-instructeur du S.A.S., les forces spéciales britanniques, il est admiré par ses pairs. Il est par ailleurs un archéologue renommé. Keaton possède un sens logique et un esprit de déduction hors du commun et détonne par ses méthodes d’investigation peu orthodoxes. Il enseigne à présent dans une université, et, parallèlement, mène des enquêtes pour le compte d’une compagnie d’assurances, ce qui n’est pas toujours sans risque ! »
Première impression
Le premier volume est constitué non pas comme je l’attendais d’un début d’histoire mais de plusieurs petites histoires sans rapport les unes avec les autres (ou très peu). Il en sera de même pour le reste des volumes ; cependant on trouve de plus en plus d’histoires un peu plus étoffées, développées sur 2, 3 ou même 4 chapitres.

Lire la suite

La Traversée du Temps

Film de Mamoru Hasoda, d’après une nouvelle de Yasutaka Tsutsui, que je n’ai pas lue.
traverseeRésumé :  » Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l’école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu’au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux ! » (source : allocine.com)
N’allez pas lire le résumé sur Wikipédia, ils spoilent toute la fin –‘
Dans l’ensemble, je l’ai trouvé bon.

Lire la suite

La Forêt de Miyori

De Nizô Yamamoto, 2007. 1h47
foretmiyori2
Synopsis : « Abandonnée par ses parents, Miyori quitte Tokyo pour emménager à la campagne. Elle découvre qu’elle a le pouvoir de communiquer avec les créatures fantastiques qui peuplent la forêt. Sa grand-mère lui apprend alors qu’elle va en devenir la reine. Malheureusement, ce monde invisible aux yeux des autres humains est menacé par la construction d’un barrage. Miyori va tout mettre en oeuvre pour sauver ses nouveaux amis…« 
        Ce n’est pas faux dans l’ensemble, mais ce résumé m’a donné des idées fausses sur le film, juste parce que les phrases sont assez mal ficelées syntaxiquement parlant.

Lire la suite