Les Normales saisonnières

De Pierre Pelot. 2007. Littérature contemporaine >>> ******Ratage******. Bonne lecture, d’un point de vue supra-objectif.
normalesRésumé : « C’est vrai qu’il se passe quelquefois des choses insensées et qu’on ne comprend pas. Des choses en dehors des rails, a coté de la normale, au-dessus, en dessous… De la neige en juillet, ça c’est vu. Des presque canicules en janvier. Comme un grand bordel dans les normales saisonnières.
       Pont-Croix, petite ville bretonne des environs de Douarnenez. Datier y est venu hors saison se promener le long de la côte, plus particulièrement entre la Pointe du Van et celle du Raz. Un homme paisible, en apparence. Mais avec une arme au fond de son sac, il risque de mettre le feu aux poudres.
       Itinéraire énigmatique d’un chasseur ? Tempête sous un crâne ? Expert en scénarios implacables, Pierre Pelot aime à brouiller les pistes. Dans un climat de vrai faux roman criminel, il dose le suspense et défie le rationnel. Ses Normales saisonnières repoussent les limites de l’écriture pour sonder l’inconscient au plus près.« 
      Avant toute chose, je ne remercie pas la personne qui est à l’origine du catalogage de ce livre en « policier/thriller » :p. J’avais lu un livre de Pelot en S-F, j’avais beaucoup aimé à la fois son style et son histoire (un remake de l’Ile au trésor – me rappelle plus du titre), je savais aussi qu’il s’était essayé à des genres multiples, donc je ne me suis pas étonnée de voir son nom dans un autre rayon. De plus, la 4e de couverture a continué à m’induire en erreur, avec son « climat de vrai faux roman criminel »…

Lire la suite

Publicité