À tombeau ouvert

De Kathy Reichs. 2007. Thriller / policier. Bonne lecture.
Titre original : Cross Bones, 2005.

Série : Temperance Brennan, #8

atombeauouvert1Résumé : « Alors que l’anthropologue judiciaire Tempe Brennan est chargée d’examiner le corps d’un homme tué d’une balle dans la tête, un inconnu lui remet la photo d’un squelette. «Voici la clé du meurtre», dit-il. Ses premières recherches révèlent à Tempe que cette ossature est un vestige archéologique retrouvé lors d’un chantier mené à Massada, en Israël. Pourquoi toute trace de la découverte a-t-elle été effacée des rapports de fouilles ? Pourquoi assassine-t-on ceux qui y ont été mêlés ? Et qui était cet homme ? Certains prononcent le nom de Jésus de Nazareth… Tempe va suivre la piste jusqu’au bout, au risque de sa vie. »
Je finis ma lecture plus ou moins dans le même état d’esprit qu’après Les os du Diable : je ne trouve ça ni excellent ni mauvais, du bon polar à lire de temps en temps, quoi. Je continue à apprécier le personnage de Tempérance Brennan, à regretter la cohorte de personnages secondaires qui gravitent autour d’elle dans la série TV (Bones), et j’aime toujours autant les nombreux détails scientifiques semés tout au long de l’enquête – plus nombreux il me semble que dans la plupart des romans policiers que j’ai lus. J’apprends des trucs en passant, c’est assez sympathique.
Le petit plus qui m’a bien plu dans l’intrigue c’est la manière dont elle (l’auteur, le personnage – parfois indissociables l’une de l’autre de mon point de vue, car je ne connais que peu l’auteur !) alterne entre hypothèses religieuses et raisons plus terre-à-terre – ça c’était vraiment sympa, cette impression de ne plus très bien savoir où on en est. J’avais trouvé un peu la même atmosphère dans l’autre livre (le premier que j’avais lu de K. Reichs), et je dois dire que je ne peux m’empêcher de me demander ce que penseraient certaines personnes assez religieuses de l’ensemble du livre…
Je me sens au vu de l’intrigue un peu obligée de faire une comparaison avec le Da Vinci Code, qui va tenir en trois mots : bien plus travaillé.
Bon, après les deux auteurs sont assez différents, Dan Brown écrit vraiment des romans distrayants s’appuyant fortement sur le côté religieux / ésotérique / mythes à forte résonance, alors que Kathy Reichs est, comme Crichton (qui lui n’écrit pas de trucs ésotériques, mais aussi auteur de romans policiers / thrillers), une scientifique.

Le Trésor du Temple

D’Éliette Abécassis. 2001. Roman théologique. Encore un raté. Il était pourtant rangé dans « thriller/policier »…
trésortempleRésumé : « Avril 2000, désert de Judée. Un archéologue sacrifié sur un autel, près des grottes de Qumrân. Les services secrets israéliens en état d’alerte. Ary, le héros de Qumrân, est à nouveau plongé au cœur d’une des plus extraordinaires énigmes de l’Histoire, qui unit, au fil des siècles, les Esséniens, les Templiers et la secte des Assassins. Et, remontant du fond des âges, le mystère du trésor du Temple. Un thriller messianique où Eliette Abécassis, renouant avec l’univers romanesque qui a fait le succès international de Qumrân, allie avec virtuosité l’érudition historique et théologique au roman d’aventures. »
Alors, oui, le résumé présage un thriller, ou au moins un roman à mystère, mais en fait ceci n’est que 15% de l’histoire tout au plus. Les énigmes sont assez peu soutenus par du suspense, et en fait 80% du livre concerne Israël, son histoire (surtout religieuse), la secte des Esséniens, les manuscrits de Qumran et la signification des lettres hébraïques. Ajoutez à cela les Templiers modernes et anciens, version hardcore (les gens qui font des cérémonies en habit d’époque et grosse épée, les complots sournoisement ourdis il y a des siècles, le lien avec les Assassins) – cette partie-là m’a parue nettement moins subtile que la partie hébraïque, je dois le dire ! – en bref, pour ce que j’en sais, peut-être un bon bouquin sur la Kabbale et ses dérivés, mais certainement pas un thriller. Du coup je me suis encore une fois pas mal ennuyée, pas parce que c’est mauvais en soi, mais parce que ça ne me correspond pas ! Encore que ce ne soit pas un documentaire non plus, et que je n’ai pas réussi à accrocher les thèmes, ce qui aurait pourtant pu se passer…
Note : il faut quand même mieux s’intéresser aux mystères religieux et symboliques, sinon c’est vraiment imbuvable. Y’en a juste partout, partout.
NB : Après avoir lu les critiques des lecteurs sur Fnac.com, il semblerait que oui, d’habitude cette auteur fait des thrillers – et là bah elle a juste un peu changé de style, partant plus dans la description, et laissant de côté le suspense… Le souci c’est que c’est la suite d’un livre qui est apparemment un « vrai » thriller – bref je plains les bibliothécaires, et je comprends mieux pourquoi ce livre était rangé dans la section polars.