Dragon de glace

De G. R. R. Martin. Flammarion, 2015. Fantasy jeunesse. Très bonne lecture. [116 p.]

Titre original : The Ice Dragon, 1980.

Illustrations : Luis Royo.

dragondeglaceRésumé : « Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.« 

Lu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Flammarion

Lorsque j’ai vu cet ouvrage dans la dernière sélection de Flammarion, j’ai un peu hésité : certes, c’était du G. R. R. Martin, auteur avec lequel j’ai entamé une déjà trop longue relation de déceptions et d’incompréhensions ; cependant j’ai toujours adoré les contes et récits pour la jeunesse basés sur de la Fantasy, sans quasiment aucune déception dans ce genre ; et l’illustration m’a tout de suite beaucoup plu. J’ai donc décidé de retenter ma chance sur ce titre !

Lire la suite

Publicités

Tarte poireaux / chèvre / PdT

tte_poir_cte1Ingrédients :
– 3 gros poireaux
– 1 oignon
– herbes de Provence, huile d’olive
– 5 pommes de terre moyennes
– une bûche de fromage de chèvre
– 2 oeufs
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– un peu de poivre
– 1 pâte feuilletée
Préparer les poireaux : les éplucher, les émincer, et les faire fondre à feu moyen avec un fond d’huile d’olive, les herbes de Provence, et l’oignon, jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides et « rétrécissent ». Goûter au besoin : ils doivent être au moins à moitié cuits. Cela me prend à peu près une demi-heure (la cuisson uniquement).
Faire cuire les pommes de terre pour qu’elles soient encore fermes. Les éplucher (avant ou après, à votre convenance).
Installer la pâte dans un moule à tarte.
Déposer une première couche de pommes de terre (les couper en tranches fines), puis de poireaux (bien les répartir en une couche fine aussi), et recommencer une fois. On peut finir soir par des poireaux soit par des pommes de terre (testé les deux). Seule incidence : goût plus prononcé de pommes de terre s’il y en a 3 couches contre 2 de poireaux.
Mélanger les œufs, la crème et le poivre. On peut y ajouter un petit peu de lait, mais parfois les poireaux rendent encore de l’eau, donc c’est à voir. Verser le mélange sur la tarte.
Répartir des rondelles de fromage de chèvre au-dessus de la tarte.
Cuire au four Th.7 pendant une bonne demi-heure.