1000 ans de mésentente cordiale

De Stephen Clarke. 2010. Essai historico-humoristique. Très bonne lecture.
Titre original : 1000 Years of Annoying the French (que je trouve carrément mieux !)
1000ansRésumé : « Anglais et Français. Une histoire d’amour contrariée entre deux nations au passé glorieux, deux mondes que tout semble séparer alors qu’ils ne le sont, en réalité, que par un bras de mer de quelques dizaines de kilomètres… Et une rivalité millénaire dont Stephen Clarke démonte un à un, dans La Mésentente cordiale, les ressorts ô combien nombreux et complexes !
Les Français ont-ils réellement remporté la bataille d’Hastings ? Jeanne d’Arc a-t-elle été condamnée à mort par les Anglais ? Pourquoi le Canada n’est-il pas demeuré français ? La guillotine est-elle une invention française… ou anglaise ? De Guillaume Le Conquérant au tunnel sous la Manche, de la guerre de Cent Ans à l’épopée napoléonienne, de Tahiti aux plages du Débarquement, l’auteur de God save la France nous propose une relecture à la fois érudite, drôle et iconoclaste de l’histoire de France. L’heure est au révisionnisme joyeux, et Stephen Clarke est son prophète ! »
Le principe même m’a tout de suite plu. La lecture en était intéressante pour son côté documenté (beaucoup de sources) et aussi parce que c’est une plutôt bonne synthèse de l’histoire anglo-française. Malgré l’épaisseur du livre, je l’ai lu quasiment comme un roman – le style est plutôt dynamique, et les nombreux traits d’humour rendent le texte vivant et plaisant. Je conseille aussi le livre pour sa marge historique (1066-2012 avec beaucoup de détails entre les deux).

Lire la suite