Parmi les tombes

De Tim Powers. 2013. Fantastique. Bonne lecture.
Titre original : Hide Me Among the Graves, 2012
1306-parmi-tombesRésumé : « Londres, 1862. Une ancienne prostituée nommée Adelaïde frappe à la porte de John Crawford, dont elle a croisé la route autrefois. La fillette née de leur brève union aurait survécu mais son âme est prisonnière d’un spectre vampirique. Ce monstre assoiffé de sang n’est autre que John Polidori, jadis médecin de Lord Byron. le scandaleux poète. Le passé de Crawford et d’Adelaïde est lié au monde des ombres, faisant de leur enfant un trophée convoité par l’esprit maléfique. Déterminé à sauver sa fille, le couple maudit s’allie à la poétesse Christina Rossetti et à son frère, le peintre Dante Gabriel Rossetti, eux aussi tourmentés par Polidori depuis l’enfance. Chacun devra choisir entre la banalité d’une existence humaine et l’immortalité sacrilège… Des splendeurs de la haute société londonienne jusqu’aux bas-fonds les plus vils, des élégants salons du West End aux catacombes de Saint-Paul, Parmi les tombes nous entraîne dans un tourbillon vertigineux où l’Histoire se mêle au fantastique : un récit surnaturel moderne à la sauce victorienne. »
Un auteur dont on parle un minimum en ce moment, sur la blogosphère et dans la presse.  J’ai globalement bien aimé, mais il m’a manqué ce petit quelque chose qui fait qu’un bon livre devient une lecture passionnante.

Lire la suite

La Prophétie de Nostradamus

De Theresa Breslin. 2008. Aventure / historique jeunesse. Très bonne lecture.
Titre original : The Nostradamus Prophecy.
prophecieRésumé : « Mélisande, douze ans, vit à la cour. Une existence heureuse : la musique de son père, ménestrel du roi, est appréciée et sa sœur va bientôt se marier. Mais les fiançailles tournent au drame et Mélisande doit fuir, seule. Dans un pays ravagé par les guerres de Religion, elle trouve refuge auprès de Nostradamus. Le devin de la reine est en disgrâce, mais il parvient à confier à Mélisande sa dernière prophétie. Un secret qui va bouleverser sa vie. Et l’histoire de France. »
Un roman un peu plus long et un peu plus complexe que les premières pages me l’avaient fait penser ! On alterne entre les aventures de Mélisande et les intrigues politiques de l’époque, auxquelles elle se retrouve plus ou moins mêlée. La partie « historique » est assez poussée, au point de me perdre un peu par moments, moi qui ne suis pas une spécialiste de cette époque et ne m’y intéresse pas trop – je pense que par conséquent ce sera un point fort pour d’autres lecteurs ! L’héroïne est assez simple dans sa psychologie – même si elle a l’occasion d’évoluer au cours de l’histoire car il s’y passe plusieurs années – mais tout à fait sympathique, et il y a pas mal de personnages secondaires tout à fait intéressants. L’intrigue, bien que pas super originale, est bien menée. La fin tombe un peu à plat, mais je m’en doutais, donc pas de déception de ce côté-là.
Pas un coup de cœur, mais un bon livre, en même temps intéressant et distrayant. S’adresse plutôt à des lecteurs adolescents qu’à des 8-10 ans, à mon avis.