Tu seras un Homme, mon fils [Poésie]

cormoran (7)Aujourd’hui on m’a remis en tête une poésie que j’ai relue plusieurs fois et en partie apprise à force car elle était affichée sur le mur en face de l’entrée du CDI lorsque j’étais au Collège (et que je passais la plupart des récrés là-haut).
Je « ne suis pas très poésie », mais celle-ci m’a laissé une forte impression dès ma première lecture. Ce n’est pas impossible que j’en partage quelques autres ici de temps en temps, si ça ne vous dérange pas. 🙂
 —
Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d’un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;
Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Lire la suite