Smith of Wootton Major

De J. R. R. Tolkien. HarperCollins, 2015. Conte / Essai. Excellente lecture. [209* p.]

Extended edition, présentée par Verlyn Flieger, illustrations de Pauline Baynes.*le conte en lui-même fait 56 pages.

Titre français : Smith de Grand Wootton / Ferrand de Bourg-aux-Bois, 1974

Première édition : 1967.

smithRésumé : Dans un petit village nommé Grand Wootton, la cuisine tient une place importante. Ainsi, tous les vingt-quatre ans, le Maître Queux confectionne le Grand Gâteau, destiné à vingt-quatre enfants du village. Le cuisinier du présent de l’histoire, homme de peu de qualité culinaire mais de fort ego, ajoute des piécettes et autres babioles pour les bambins en espérant pallier son manque de savoir-faire, dont une petite étoile retrouvée dans la maison de l’ancien Maître Queux. Son apprenti, qui l’a aidé à échapper au désastre en lui donnant un sacré coup de main, l’informe que l’objet vient de Faërie et que c’est donc loin de n’être qu’une « babiole », mais le chef n’en n’a cure, certain par son expérience bien plus grande que celle du jeunot que ces histoires de magie sont stupides pour un homme de son âge. Le jour de la fête, un enfant avale par mégarde l’étoile, qui se révèle effectivement appartenir à Faërie et lui en ouvre les portes.

Si Tolkien est à présent « connu » pour sa saga épique du Seigneur des Anneaux et le non moins épique Silmarillion, il aimait particulièrement les contes de fées, le folklore et les légendes, et en a également écrit quelques-uns.

Lire la suite

Publicités

Gâteau coco

gateau_coco

Ingrédients :
  • 120 g de beurre
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 80 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 3 œufs
  • 1 sachet de levure
  • 100 g de noix de coco râpée
  • du lait (environ un grand verre)
Préparation :
  1. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Faites blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre. Ajoutez le beurre fondu au mélange, puis la farine + levure.
  2. Homogénéisez avec un peu de lait, puis invitez la noix de coco.
  3. Incorporez enfin les blancs d’œufs montés en neige. La pâte doit être assez liquide, au final, pour que le gâteau soit plus moelleux que friable (comme sur la photo ; ce n’est pas mauvais mais plus compliqué à manger et un peu moins bon quand même)
  4. Versez doucement dans un moule beurré. Faites cuire entre 30 et 45 minutes (suivant le taux d’humidité de la pâte) à thermostat 6 (180 °).
Normalement la pâte lève pas mal, et fait un joli gâteau bombé tout moelleux. La lame du couteau doit ressortir sèche du cœur du gâteau.

Cake fondant à la banane

C’est l’histoire de trois bananes qui traînaient dans le frigo depuis assez longtemps pour que tout le monde boude leur teint mat de manière systématique…
Ne voulant pas gâcher de nourriture encore tout à fait comestible, je suis allée traîner sur le Net à la recherche de « que faire avec de vieilles bananes » ? S’est ensuivi une séance de pâtisserie menée avec des pincettes et beaucoup de doutes, mon homme étant le spécialiste d’habitude (mais il est en stage là donc si je veux faire le gâteau en pleine journée il faut que je me débrouille).
Finalement comme le résultat n’est pas raté j’accepte de partager l’expérience !
cake_banane(1)
Ingrédients :
– 3 bananes (plutôt petites)
– 150 g de farine
– 100 g de sucre
– 100 g de beurre
– 3 œufs
– 1/2 sachet de levure
– 1 citron
– 1 sachet de sucre vanillé / de l’extrait de vanille liquide

 

  1. Mélangez le beurre mou avec le sucre, puis ajoutez les œufs.
  2. Écrasez les bananes avec une fourchette, et ajoutez-leur le jus du citron*
  3. Mélangez les bananes avec le 1.
  4. Ajoutez la farine + levure au tout.
  5. Cuire au moins 45 min au four thermostat 6 (180°)
*c’est à ce moment que j’ai mis l’extrait de vanille, l’équivalent d’une cuillère à soupe rase à peu près.
 
J’ai adapté cette recette à partir d’une recette publiée sur Internet et de ses commentaires, comme souvent : la recette originale prévoit 200 g de sucre et de farine, donnant paraît-il un truc assez épais et trop sucré. Vu que mon gâteau est déjà loin d’être léger et aéré et sent très fort la banane, je n’ose imaginer ! Par contre je pense que j’aurais pu mettre un peu moins de beurre : 80 g, ou peut-être même moins.
J’ai aussi eu des doutes sur la cuisson : à 45 minutes le cake avait l’air très mou sous sa croûte bien dorée, du coup je l’ai laissé 30 minutes de plus. Au bout de ce temps il semblait toujours assez « mou » (et le couteau ne ressortait pas sec), mais finalement après repos et refroidissement c’est très bien, il est effectivement fondant mais cuit !