Le Livre de l’Énigme, T.1 : Source des Tempêtes

De Nathalie Dau. Les Moutons Électriques, 2016. Fantasy. Très bonne lecture. [443 p.]

sourcetempetesRésumé : « Les ténèbres ont un cœur de lumière. Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui. // Une nouvelle grande saga de fantasy. Les mages bleus, servants de l’Équilibre, ont été décimés, mais l’un des leurs a survécu au prix de son honneur, guidé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Ses fils : Cerdric et Ceredawn, nés pour devenir les héros de ce voyage riche en périls, depuis les Marches jusqu’au séminaire d’Atilda.« 

Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec Les Moutons Électriques

(Hmm… tiens la dernière image que j’ai hébergée sur le site fait aussi référence à deux frères…)

Lire la suite

Publicités

Challenge : A la recherche de Faërie

Challenge-A-la-recherche-de-Faerie

Bonjour tout le monde,

Quand Melisende, du Bazar de la Littérature, a annoncé qu’elle organisait un challenge de ce nom, je savais que je n’allais pas y couper. Les chemins de Faërie (ou Faery, ou Féerie) me sont relativement connus et me font immanquablement penser à Thomas le Rimeur, à Tolkien, aux Mabinogion, à Pierre Dubois et à bien d’autres, de telles œuvres se retrouvant assez fréquemment dans ma PàL ou ma bibliothèque depuis de très nombreuses années.

Lire la suite

Techno Faerie

De Sara Doke. Les Moutons électriques, 2016. Recueil de textes + encyclopédie. Excellente lecture. [346 p.]

Illustration de couverture de Melchior Ascaride.

technofaerieRésumé : « Les fées existent, bien sûr, et elles sont de retour ! Les fées ont cessé de se cacher des hommes : elles sont revenues et bon an mal an l’univers de la Faerie s’est intégré à la société technologique. Depuis les premiers contacts d’enfants-fae avec la civilisation de l’automobile jusqu’aux premiers voyages spatiaux, ce livre conte l’histoire d’une évolution différente de notre monde. L’auteur, Sara Doke, vit à Bruxelles et est traductrice. La poésie puissante de son inspiration, l’originalité de sa vision d’un monde soudain enrichi des faes, sont saisissantes. Avec des documents, des fiches couleur sur les 88 principales faes et de nombreuses illustrations, par Bigot, Booth, Calvo, Cardinet, Caza, Ellyum, Fructus, Gestin, Jozelon, Larme, Malvesin, Mandy, Muylle, Nuncq, Tag, Verbooren, Zandr et Zariel.« 

Lu dans le cadre d’un partenariat

Je suis largement sortie des sentiers battus au cours de cette lecture, ai parcouru le livre un peu dans tous les sens – revenant en arrière, goûtant une citation ici, une phrase là avant de reprendre ma lecture, l’entrecoupant de coups d’œil vers l’encyclopédie en piochant des pages au hasard. Je me suis aussi assez éloignée de ce que j’ai l’habitude de lire sur les Fées/Faes, les (Daoine) Sidhe, le Peuple ou quelque soit l’appellation qu’on utilise pour les nommer, et c’était formidable.

Lire la suite

My Favorite Fantasy Story

Ed. by Martin H. Greenberg. Daw, 2000. Recueil de nouvelles. Bonne lecture. [423 p.]

mffsRésumé : « Who do today’s top fantasy writers read–and why? This was the question posed to some of the most influential authors in the field today. This book is their answer. Here are seventeen of the most memorable stories in the genre, each one personally selected by a well-known writer, and each prefaced by that writer’s explanation of his or her choice. Here’s your chance to enjoy familiar favorites, and perhaps to discover some wonderful new treasures. In each case, you’ll have the opportunity to see the story from the perspective of a master of the field.« 

J’étais très enthousiaste à l’idée de lire cette anthologie, à la fois parce que je n’ai pas beaucoup lu de choses livres en anglais cette année et aussi parce que le thème et le principe me paraissaient très sympas. Cependant j’ai eu quelques difficultés à arriver au bout de ce livre.

Lire la suite