Sinouhé l’Égyptien

De Mika Waltari. Folio, 2008. Roman d’aventures historique. Bof. [499 + 478 p.]

Titre original : Sinuhe egyptyläinen, 1945 ; trad. du finnois par Jean-Louis Perret.

sinouheRésumé : « Par amour pour une courtisane, le médecin égyptien Sinouhé s’est vendu comme esclave. Il va vivre une odyssée à mi-chemin des mythes et de la réalité. Médecin, mais aussi espion pour le compte du pharaon Aménophis IV, il ira de Thèbes à Babylone, et aussi chez les mystérieux Hittites et chez les Crétois soumis au Minotaure. Prodigieux roman d’aventures qui nous initie à la politique, à la religion et aux sciences du quatorzième siècle avant Jésus-Christ, le chef-d’oeuvre du grand écrivain finlandais Mika Waltari invite aussi à réfléchir sur l’homme d’aujourd’hui, le plaisir, la liberté, le pouvoir, la violence, l’injustice et tout ce qui fait notre destin. « 

Bien, bien, bien. Encore un classique de lu. Alors, oui, je sais, je ne serais jamais en peine de classiques tant de titres sont désormais considérés comme tels, et oui encore je suis en train de broder parce que je ne suis pas sûre de savoir comment vous parler de ce livre ni si j’en ai très envie.

Lire la suite

Publicités

Trash Cancan : La véritable histoire des rois et des reines de France

De Caroline Guillot. Éditions du Chêne, 2013. Docu humoristique. Bonne lecture. [141 p.]

Trash CancanRésumé : « Qui aurait cru que les valets de Charles 6 étaient obligés de se déguiser en diable pour qu’il accepte de se laver ? Ou que Saint-Louis avait mené ses grandes croisades alors qu’il était atteint de crises aiguës de dysenterie ? Version papier du célèbre blog Trash Cancan, cet ouvrage rassemble nombre d’anecdotes croustillantes et de récits saignants sur la vie des rois et des reines de France. De Clovis, premier roi chrétien, à François 1er, en passant par Louis 14, bâtisseur de Versailles, ou Marie-Antoinette, découvrez les souverains sous un nouveau jour. Grâce à ses dessins humoristiques, Caroline Guillot présente l’histoire de France de manière inédite et décalée. Une chose est sûre : Trash Cancan ne vous fera pas mourir d’ennui !« 

Illustratrice et auteur, Caroline Guillot a créé les blogs Trash Cancan et Des poules et des pois. Gagnante du prix du meilleur blog, dans la catégorie culture générale, lors des Golden Blog Awards 2011, elle travaille aujourd’hui sur des romans historiques et des guides didactiques.

Ce livre m’a gentiment été prêté par Lynnae, et sa couverture est relié dans cette espèce de molleton qu’on retrouve souvent dans les éditions pour les tout-petits et qui donne parfois envie de poser la tête dessus et de s’en servir comme oreiller.

Lire la suite

Le Trône de fer

De G.R.R. Martin. 2010. Fantasy. Lecture inachevée. [785 p. intégrale tome 1]
Titre original :  A Song of Ice and Fire
martinLu jusqu’à la page 121. (en juin 2013)
Le style d’écriture me va (syntaxe, vocabulaire, dynamisme de la langue), mais non seulement c’est très violent / amoral (ce que j’aurais peut-être pu supporter quelques dizaines ou centaines de pages de plus, ou pas ?), mais surtout je m’ennuie profondément. J’ai l’impression qu’on m’a déjà présenté 150 personnages primaires et secondaires, et tertiaires, et aussi des morts depuis des siècles, et aussi des cousins de tantes d’autres familles que celles que je n’arrive déjà pas à retenir !! Bref, c’est assez.
De plus je n’arrive pas non plus à me prendre des repères sur les cartes, et l’auteur ne m’aide pas beaucoup, trop occupé à me rappeler pourquoi tel personnage n’aime pas l’autre, parce qu’un troisième a subi un affront de la part d’un cinquième qu’un quatrième a honteusement couvert, il y a de cela des décennies quand les dynasties X et Y se faisaient la guerre à cause de… Bref, j’ai un peu l’impression de lire une encyclopédie, plus qu’un roman. Et puis j’aime trop peu de personnages au milieu de tous ces mécréants, ces vicieux, ces putains, ces pauvres gosses, etc. Pas un univers pour moi, et pas amené assez progressivement pour que j’aie même envie de m’accrocher.
Et je ne parle même pas du fil conducteur, qui s’il existe, est noyé dans l’avalanche d’informations. Au revoir, M. Martin. Vu que la série est dite pire encore (je n’ai pas testé, mais tout le monde a l’air d’accord sur ce point), je pense que je vais simplement me blaser de ne pas comprendre toutes les allusions au TdF/GoT, et continuer d’en faire sur Tolkien que lesdits gens ne suivent pas toujours non plus. Mouahahahaha.
Peut-être qu’un jour je retenterais, ou pas.