Faërie (Feist)

De R.E. Feist. 2007. Merveilleux horrifique. Bonne lecture. [631 p.]
Titre original : Faerie Tale
faerieRésumé : « La maison du vieux Kessler était perdue dans les bois…
Une ferme splendide et pleine de recoins, où Phil et Gloria pensaient trouver le calme, loin de la ville et de l’agitation. Mais ce que trouvent leurs trois enfants est bien différent : d’étranges histoires de clairières hantées, de lueurs qui dansent dans la forêt et de trésors enfouis…
Tout un monde secret, enchanté par l’ancienne magie celtique et habité par de mystérieuses présences. S’agit-il des fées et du vieux peuple des légendes? Ou d’êtres plus dangereux, animés de désirs inquiétants ?…
Bientôt, ce qui avait la couleur du rêve se change en un terrifiant cauchemar. Des puissances oubliées se sont réveillées et convoitent les enfants. Pire encore: leurs âmes.« 
Un Feist assez différent des Chroniques de Krondor (seul autre livre que j’ai lu de lui), visant cette fois-ci un public adulte, avec des histoires de Petit Peuple qui n’ont rien à voir avec les gentils contes pour enfants.
Lire la suite