La Prophétie de Nostradamus

De Theresa Breslin. 2008. Aventure / historique jeunesse. Très bonne lecture.
Titre original : The Nostradamus Prophecy.
prophecieRésumé : « Mélisande, douze ans, vit à la cour. Une existence heureuse : la musique de son père, ménestrel du roi, est appréciée et sa sœur va bientôt se marier. Mais les fiançailles tournent au drame et Mélisande doit fuir, seule. Dans un pays ravagé par les guerres de Religion, elle trouve refuge auprès de Nostradamus. Le devin de la reine est en disgrâce, mais il parvient à confier à Mélisande sa dernière prophétie. Un secret qui va bouleverser sa vie. Et l’histoire de France. »
Un roman un peu plus long et un peu plus complexe que les premières pages me l’avaient fait penser ! On alterne entre les aventures de Mélisande et les intrigues politiques de l’époque, auxquelles elle se retrouve plus ou moins mêlée. La partie « historique » est assez poussée, au point de me perdre un peu par moments, moi qui ne suis pas une spécialiste de cette époque et ne m’y intéresse pas trop – je pense que par conséquent ce sera un point fort pour d’autres lecteurs ! L’héroïne est assez simple dans sa psychologie – même si elle a l’occasion d’évoluer au cours de l’histoire car il s’y passe plusieurs années – mais tout à fait sympathique, et il y a pas mal de personnages secondaires tout à fait intéressants. L’intrigue, bien que pas super originale, est bien menée. La fin tombe un peu à plat, mais je m’en doutais, donc pas de déception de ce côté-là.
Pas un coup de cœur, mais un bon livre, en même temps intéressant et distrayant. S’adresse plutôt à des lecteurs adolescents qu’à des 8-10 ans, à mon avis.
Publicités

Les Miscellanées de la Lune

De Michel Beauvais. 2012. Très beau livre, très bonne lecture !
miscluneRésumé : « La star, ici, c’est la Lune ! Ce recueil qui lui est consacré rassemble une multitude d’informations tantôt sérieuses, tantôt cocasses, souvent surprenantes, à picorer à votre gré : faits scientifiques ou historiques, anecdotes, légendes, superstitions, mythologie… La pleine lune a-t-elle une influence sur notre humeur ? D’où vient l’expression « lune de miel » ? Pourquoi les mariages ont-ils souvent lieu en juin ? Quand est-il préférable de bouturer ? Comment est née la Lune ? Quand vaut-il mieux se faire couper les cheveux ?… En couvrant des thématiques aussi diverses que l’astronomie, le jardinage, la santé, la beauté, la cuisine, les animaux ou bien encore la littérature, l’auteur vous invite à découvrir la « face cachée » de la Lune ! »
Superbe ouvrage, relié, illustré, et très diversifié. J’ai beaucoup aimé l’effet mosaïque de toutes ces petites anecdotes et explications sur un peu tout et n’importe quoi, c’était très rafraîchissant en même temps que très instructif ! J’ai survolé les parties jardinage et coiffure qui ne m’intéressaient guère mais ai retrouvé avec joie histoires mythologiques, folkloriques, et références à Hergé, plus des tas d’autres choses dont je n’avais pas toujours idée.
Je conseille à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la Lune. De plus, il est accessible à tous, y compris aux enfants/ados, puisque les informations sont clairement segmentées (titre + paragraphe + parfois illustration), et qu’on peut donc les lire séparément très facilement, si jamais l’une ou l’autre est trop ardue (je pense notamment aux considérations astronomiques incluant ellipses,mais aussi centres de gravité et inclination), ou n’intéresse pas le lecteur.

La Prophétie de Venise

De Moka*. 2012. Thriller ésotérique jeunesse. Avis mitigé. Plutôt bonne lecture tout de même.
* Elvire Murail, soeur de Marie-Aude et Lorris – ils sont tous trois des auteurs (jeunesse) ! Les gens de ma génération et d’avant sont probablement au courant 🙂
prophetieveniseRésumé : « 1996 : 12 adolescents sont assassinés à Venise? 2012 : Et si tout recommençait ? Engagé par le richissime Vianney de la Tour Audelange, le détective Maxime Dancourt rouvre le dossier du massacre de Venise. Quand il découvre que 2012 est une année bissextile à 13 lunes, comme 1996, la course contre la montre a déjà commencé… Le ciel serait-il la clé du mystère ? Quel étrange lien relie les crimes au Zodiaque ? Maxime et son fils Lubin vont découvrir que personne n’est innocent. « 
J’ai quelque part été très déçue. Le bouquin en lui-même est super, l’enquête très bien menée, avec multiples rebondissements et intrigues qui se mêlent, le style est toujours aussi bon (Moka est une référence pour moi, et je sais aussi pour plein de professionnels du livre, une vraie référence et pas juste un truc qui « marche »). De plus le couple de héros est original, réaliste, et pas infantilisant, ce qui n’était pas forcément évident à gérer. Les thèmes sont assumés (secte, lavage de cerveau, astrologie et croyances…) et traités de manière assez scientifiques tout le long de l’histoire… Bref, de manière générale, rien à redire.
… Alors non, je ne m’attendais pas à une fin comme ça. Pas vraiment. Le dénouement est bon, heureusement, mais il y a toute une partie descriptive et explicative à laquelle je n’ai pas été préparée à adhérer, et ça, ça m’a vraiment « coupée » dans ma lecture. Mais pourquoi ?? Pourquoi ? Il devrait y avoir tout un cercle de l’Enfer** réservé aux bons écrivains qui plantent leur fin ! 😉 (je suis sûre que même ceux qui aimeront cette fin-ci seront d’accord avec moi :p)
** Note : lire la Divine Comédie, pour le principe.
NB : mauvais point pour les éditions Play Bac : j’ai relevé au moins 5 typos dans le bouquin.