3 fois plus loin

De Nathalie Hug et Jérôme Camut. Le Livre de poche, 2009. Thriller/Aventure. Très bonne lecture. [501 p]

3foisplusloinRésumé : « Dans les années 50, quatre scientifiques traversent la jungle vénézuélienne en quête d’une espèce de singes muets. Ce qu’ils vont découvrir va changer le cours de leur vie. /  Amazonie, de nos jours Nina Scott dirige une équipe de cueilleurs d’essences rares pour l’industrie américaine dans une région contrôlée par les braconniers et les trafiquants de drogue. / En s’éloignant du groupe, Nina découvre les vestiges d’un site magnifique, où les singes sont silencieux et les arbres recouvrent des charniers. / Alors que la mort frappe ses compagnons, elle est miraculeusement épargnée. / Des mines d’émeraudes colombiennes aux bidonvilles de Caracas, des palaces de la Côte d’Azur aux confins du désert marocain, Nina va alors s’embarquer dans une aventure qui pourrait mettre en péril sa vie et bien plus encore.« 

L’histoire se déroule en deux temps alternés, entre Robert Ravenne, scientifique de l’après-guerre, et Nina Scott, botaniste contemporaine. Je ne saurais dire celui que j’ai préféré, les deux types de récits étant assez différents dans leur style mais aussi leurs apports narratifs. Lire la suite

Publicités

La Chambre des curiosités

De Preston & Child. J’ai lu, 2003. Thriller. Très bonne lecture. [700 p.]

Titre original : The Cabinet of Curiosities, 2002.

la_chambre_des_curiositesRésumé : « Manhattan. Les ouvriers d’un chantier de démolition s’affairent parmi les gravats, lorsque le bulldozer se fige soudainement devant l’horreur du spectacle qui apparaît ; des ossements humains. L’enquête menée par Pendergast, du FBI, l’archéologue Nora Kelly et le journaliste William Smithback établit qu’il s’agit des restes de trente-six adolescents, victimes d’un tueur en série, le Dr Leng, ayant sévi à New York vers 1880. Les jours suivants, plusieurs meurtres sont commis selon le mode opératoire de Leng. Se peut-il que ce dingue soit toujours vivant ? Ou aurait-il fait des émules ?« 

Quelqu’un, je ne sais plus qui, m’a convaincu sur un blog ou l’autre que cette série valait vraiment le coup d’être testée pour n’importe quel lecteur un tant soit peu friand de polars.

C’est désormais à mon tour de relayer le message : si le reste de leurs œuvres sont de cet acabit, vous pouvez foncer sans hésitation !

Lire la suite

Le Protectorat de l’ombrelle, T.1 : Sans-Âme

De Gail Carriger. Orbit, 2011. Fantasy urbaine / Steampunk. Excellente lecture et coup de coeur. [313 p.]
Titre original : The Parasol Protectorate, Book the First : Soulless, 2009.
sans-ameRésumé : « Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?« 
Ce livre m’a tuée plus d’une fois, et c’est tant mieux !
D’abord par son humour sans tache, systématique, portant sur tout, d’une délicatesse frisant la provocation, la dépassant souvent, se posant là sans détours ni fanfreluches. C’est un des gros gros points du roman, surtout ne vous en laissez pas conter si d’aventure quelqu’un tente de vous faire croire le contraire ! Je ne sais pas trop pourquoi, mais elle m’a rappelé plusieurs fois Naomi Novik (série Téméraire, thématique et histoire sans aucun rapport)

Lire la suite

Le Sculpteur d’âmes

De Raphaël Cardetti. 2010. Policier/Thriller. Bonne lecture.
sculpteurRésumé : « Certains sculptent le bois, d’autres la pierre. Takeshi Ono, lui, se sert d’un tout autre matériau : les corps humains. Son exposition anatomique Ars Mortis vient d’arriver à Paris lorsque Valentine Savi, jeune restauratrice d’art employée par la mystérieuse Fondation Stern, reçoit un appel troublant. Sa meilleure amie, dont le mari a disparu neuf ans plus tôt en Tchétchénie, pense avoir reconnu le corps de celui-ci. Parmi les cadavres exposés par Takeshi Ono…
Une affaire qui tombe au mauvais moment pour Valentine, déjà lancée à la poursuite d’un faussaire de génie dont les œuvres sont disséminées dans les plus grandes collections du monde. Ayant fait de cette traque une affaire personnelle, Elias Stern a décidé de tout mettre en œuvre pour arrêter cet homme.
Et les moyens de sa Fondation sont sans limite…« 
Je n’ai pas grand-chose à dire de plus que sur le Paradoxe de Vasalis (premier livre de la série, donc). Les personnages sont toujours intéressants, encore que certains semblent disparaître par moments, ce que je trouve assez dommage. J’ai également trouvé que la fin tombait à plat. Néanmoins le rythme de l’intrigue n’est pas assez enlevé pour occasionner un véritable ramassage final ; mon moral et ma critique en sortent donc à peu près indemnes. Je ne peux pas qualifier ce roman de mauvais, même si il m’a un peu moins plu que l’autre, peut-être parce que moins focalisé sur l’art ? Cela reste du policier français moyen, divertissant, sans véritable défaut, que je conseille donc à tous* ou presque.
*Je dois préciser que, comme impliqué dans le résumé, ce deuxième opus des aventures de Mlle Savi contient des scènes un peu plus trash que dans le premier. Cependant ce n’est rien comparé à d’autres auteurs.