La Maison d’à côté

De Lisa Gardner. Livre de Poche, 2010. Thriller. Très bonne lecture. [517 p.]

Titre original : The Neighbour, 2009 ; trad. de Cécile Deniard

maisonacoteRésumé : « Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d’école et mère modèle, a disparu. Seul témoin: sa petite fille de 4 ans. Suspect n°1: son mari Jason. Dès que l’inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d’empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie » … Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à se cacher? Mais de qui?« 

Lisa Gardner fait partie des noms que j’ai dû lire ici ou là au hasard des chroniques des copains bloggeurs ou avis de presse – en amatrice de thrillers je glane des références par-ci par-là, après je pars à la découverte des titres un peu au hasard.

Celui-ci a été une très bonne pioche !

La Maison d’à côté est un polar psychologique : pas d’intrigue de grande dimension, pas de meurtres en série, pas de courses-poursuites effrénées. L’inspecteur Warren, qui apparemment mène là sa 4e enquête (mais cela ne gêne absolument pas la lecture de ne pas avoir lu les autres titres avant), à affaire à une famille au demeurant parfaite, trop parfaite ? dont l’épouse et mère a disparu. L’époux sait-il quelque chose ? L’enfant a-t-elle été témoin de la scène, ou d’autres dérangeantes ? Que cache cette famille en apparence modèle ? Si le lecteur a quelques pistes distillées au fur et à mesure l’enquête peine à avancer au début, faute d’indices. Faut-il chercher dans la vie présente des membres du foyer, ou s’intéresser au voisinage qui a des côtés suspects, comme le délinquant sexuel fiché de la maison attenante ?

Si l’on peut regretter les aspects « grosses ficelles » des explications et d’un certain nombre d’éléments (le passé tant de la femme que du mari…) j’ai trouvé que l’ensemble se tenait bien, que le suspense était carrément au rendez-vous, et que la cohérence était présente en termes de choix et réactions des personnages.

Contrairement à d’autres thrillers ou policiers je me suis fait correctement balader par l’auteur, qui je trouve distille savamment ses informations et retournements de situation (ou éléments perturbateurs). Si j’aime bien être capable de faire le cheminement moi-même comme dans certains Agatha Christie j’apprécie aussi ce type de lecture avec la « surprise » du coupable à la fin, ou vers la fin, qu’il est difficile de pointer du doigt avec certitude tant qu’on n’a pas un certain nombre d’informations en main.

Un très bon polar psychologique.

 

Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s