Labyrinth

De Kate Mosse*. Orion Books, 2005. Aventure historique. Excellente lecture. [697 p.]

*Avec un E. ;) Une amie pensait au mannequin !

Titre français : Labyrinthe (ben ouais.)

labyrinthRésumé : « Juillet 1209: dans la cité de Carcassonne, Alaïs, dix-sept ans, reçoit de son père un manuscrit censé renfermer le secret du Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection et de préserver le secret du labyrinthe, né dans les sables de l’ancienne Égypte. Juillet 2005 : lors de fouilles dans des grottes, aux environs de Carcassonne, Alice Tanner trébuche sur deux squelettes et découvre, gravé dans la roche, un langage ancien, qu’elle croit pouvoir déchiffrer. Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’événements terrifiants : désormais, son destin est lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant…« 

J’ai hésité sur mon appréciation, entre « très bonne lecture » et « excellente lecture ». ça ne vous changera rien, me direz-vous. Habituellement, je réserve « excellent » aux ouvrages auxquels je n’ai pas trouvé de points faibles, et plusieurs points forts. Si Labyrinth n’a pas été à proprement parler un véritable coup de cœur je n’en suis cependant pas passé très loin, et je suis à peu près certaine que ce livre saurait séduire plus d’un amateur d’aventures ésotériques – un genre peut-être très en vogue, mais aux plumes et scénarios de qualité très diverse.

J’avais en fait déjà lu ce livre il y a un peu plus de 10 ans. On me l’a offert en VO très vite après, de telle sorte que le relire immédiatement ne m’attirait pas plus que ça. Du coup il a longtemps traîné dans mes étagères… jusqu’à ce que je le ressorte à l’occasion d’un déménagement (en cours).

Mention spéciale aux langues multiples (en VO) : anglais, français, langue d’oc. Cela ne gêne pas la lecture puisque la langue d’oc reste limitée et est toujours traduite, mais j’adore trouver ce genre de choses dans les romans.  Alice Tanner, travaillant dans le Sud de la France, est confrontée à des dialogues en français qu’elle ne peut toujours éviter. Les dialogues entre Alaïs et ses pairs d’époque sont censés être tout en occitan, mais pour le confort du lecteur seuls certains mots sont redonnés dans cette langue, avec un petit lexique en fin de volume.

Les descriptions de la cité de Carcassonne, de sa vie et de la région autour sont très immersives, tout comme le contexte historique que Mosse nous décrit assez précisément lors des passages dans le passé.

L’intrigue est assez classique, en fait, et je n’ai rien à y redire puisqu’elle fonctionne : secrets mystiques, quelques Gardiens dans la confidence, des vilains pas beaux qui veulent le pouvoir (bornés, ces méchants, comme toujours !) et n’hésitent pas à être très vilains et pas trop idiots, des enquêteurs officiels pas toujours très doués mais tout de même sympathiques. Bref pas des personnages inoubliables dans l’ensemble, mais très efficaces dans le petit chassé-croisé que le lecteur attend. Le terme « thriller » serait à mon avis abusif, les meurtres desservant une chasse au trésor et les meurtriers n’ayant aucune sorte d’intérêt particulier dans l’intrigue, très axée sur l’héritage d’Alaïs. Je dis que les personnages n’ont rien de particulier, mais j’ai tout de même bien aimé les deux héroïnes et leur entourage et le fait que l’auteure ait vraiment pris des pages pour leur créer une vie et des relations sociales. J’avais deviné, ou je me rappelais, qui est Audric Baillard.

Le côté ésotérique est je trouve assez bien équilibré, il sert l’intrigue mais ne la surcharge pas, et l’aventure ne tombe pas dans la facilité à coups de « c’est comme ça car c’est magique ». Un ou deux détails en sont, d’ailleurs – ils ajoutent un petit quelque chose à l’histoire mais ne sont pas indispensables à l’intrigue, ce qui est très bien. L’ensemble reste assez léger et pas mal axé Histoire (Alaïs et ses gens en prise avec l’opposition française envers les Cathares) et enquête (Alice qui tente de comprendre ce qui s’est passé, où et pourquoi). Je me suis rappelée pas mal de livres (je saute assez souvent dessus car je trouve le sujet très riche mais aussi très distrayant) où les Templiers étaient présentés comme des martyrs, parce que l’Église s’était retournée contre eux par la suite, avec toutes les images légendaires, romanesque et mystiques qui vont avec. Ici l’histoire se passe avant cet épisode, et ces messieurs font froid dans le dos, en mercenaires impitoyables au service d’une religion de fanatiques. J’ai trouvé ça bien, d’en avoir une version différente mais tout aussi justifiée voire plus, pour une fois.

Je vois qu’il existe deux autres livres dans la même « saga », qui s’appellerait Languedoc (sur Goodreads) : Sépulcre, et Citadelles. Cependant au vu des résumés je ne suis pas sûr du lien entre eux… les époques et personnages sont tout à fait différents.

Concernant la VO je ne la conseillerais pas à des lecteurs trop débutants, il y a pas mal de vocabulaire et l’écriture est relativement recherchée.

Un très bon roman très équilibré entre Histoire et enquête sur fond d’ésotérisme. Un style soigné, mais qui lit très bien, et pas mal de petites références culturelles. Que demander de plus pour se distraire ?

listeslivresofferts

Publicités

2 réflexions au sujet de « Labyrinth »

  1. Oh je l’ai lu il y a très longtemps (mais en français) et je me souviens que j’avais passé un bon moment quand je l’avais lu mais des années plus tard, je me rends compte qu’il ne m’a pas plus marqué que ça car je ne me souviens absolument plus des détails!

    • Je l’avais bien oublié aussi, cela m’est revenu lorsque j’ai commencé ma relecture mais juste avant je n’aurai pas su te résumer le livre sans l’aide de la 4e.

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s