Angry Animals

De Nick Arnold. Scholastic, 2011. Documentaire jeunesse humoristique. Bonne lecture. [138 p.]
Illustré par Tony de Saulles. Collection Horrible Science. Première édition 2005.
angryanimalsRésumé : « Science with the squishy bits left in! Take a walk on the wild side with « Angry Animals ». Dare you discover: who made false teeth for an elephant? Where you can find dragons with bad breath. Which scientist ate a poisonous snake for dinner? If you think you can stomach the sick side of Science, then read on as we go on the hunt for the cruellest creature of them all. Get to grips with gruesome grizzly bears, wolf down some facts about, er, wolves and snap up some savage shark stories. With fantastic fact files, quirky quizzes and crazy cartoons, « Angry Animals » is a book to sink your teeth into! Science has never been so horrible!« 
Étiez-vous (ou êtes-vous) de ces enfants qui aiment savoir le nombre de gens mangés par des requins chaque année, si les prédateurs démembrent leurs victimes ou les mangent faisandées, ou le nombre de serpents venimeux dans le monde et les effets des principaux venins ? Alors ce livre a été écrit spécialement pour vous ! Non pas que les réponses à mes propres questions y soient toutes, mais vous trouverez dans ce petit livre beaucoup plus de délicieusement politiquement incorrect et détails sordides ou affreux que dans beaucoup d’autres livres approuvés par les parents, profs et Éducation Nationale, ce qui est cool.

Je n’ai pas l’impression que cette collection ait été traduite pour le moment, si vous voulez vous lancer c’est donc le moment d’apprécier les allitérations anglaises et de vous esclaffer sur d’authentiques jeux de mots à deux pennies. Autant dire que vu le nombre de blagues et de références plus ou moins oiseuses vous avez tout intérêt à payer par chèque au risque de voir s’envoler toute votre petite monnaie. Ah, mais j’oubliais, les chèques ne sont pas toujours acceptés outre-Manche, dommage.
Qu’y a-t-il au final dans cet ouvrage ? Outre un humour plutôt destiné aux plus jeunes – cela m’a la plupart du temps fait sourire, j’en ai trouvé certaines un peu lourdes, et dans l’ensemble on est un peu submergé de bon, ou plutôt très mauvais, esprit ! – il regorge d’informations tout à fait sérieuses (mais si !!) sur les animaux les plus terriblement agressifs et mortels de la planète. On reste quand même plutôt focalisé sur les « gros » prédateurs, serpents, requins, et mammifères ; je n’ai pas vu mention par exemple d’insectes mortels, pourtant dans le genre horrible je suis certaine qu’il y avait aussi matière de ce côté-là. Peut-être dans un autre tome ?
Le livre est très codifié : chaque type d’animal est présenté, puis spécifié (par exemple, différents requins, crocodiliens, ours…), et chaque « partie » contient elle-même des sous-parties, comme toute encyclopédie : fiche d’espèce, explications sur les attaques ou morts (qui, combien, où), et petits jeux (quizz, vrai/faux) associés, avec les réponses directement à la suite. Il contient également de très nombreuses (plusieurs sur chaque page ou presque) illustrations en noir et blanc, toujours sur le même ton décalé comico-horrible. Le vocabulaire anglais m’a paru moyen – pour des petits Anglais ce doit déjà être assez riche ; pour un apprenant français cela ne me paraît pas terriblement compliqué à lire mais je ne conseillerais pas à de grands débutants non plus, entre autres à cause des très nombreux jeux de mots et doubles sens qui complexifient forcément un peu la lecture. Toutefois cela reste un ouvrage jeunesse, la syntaxe particulièrement reste assez simple, et le texte est agrémenté de langage oral ou familier.
Une lecture plaisante et légère, qui conviendra plutôt aux amateurs naturalistes ou aux grands enfants, mais qui pourrait en ravir d’autres par surprise.
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s