Les Lutins Urbains, T.2 : Le dossier Bug le Gnome

De Renaud Marhic. 2014. Roman jeunesse. Bonne lecture. [115 p.]
Résumé : « On les croyait disparus à jamais,
chassés de nos contrées par la modernité.
Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !
Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs
d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…
Le dossier Bug le Gnome-couvertureOrdinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville ! Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé… Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…« 
Renaud Marhic (que je remercie au passage), des Editions P’tit Louis, m’a recontactée pour me proposer la lecture de son deuxième opus. Comme le premier m’avait enchantée, j’ai bien sûr accepté de suivre à nouveau Gustave Flicman dans la suite de ses aventures urbano-lutines ! J’ai reçu le livre la semaine dernière, accompagné d’un marque-page en plus. 🙂

L’auteur nous propulse une fois de plus au cœur de l’action une fois les deux pages de prologue passées, sans attendre. Le livre ne fait peut-être qu’une centaine de pages mais entre péripéties des personnages et apartés humoristiques du narrateur on n’a tout simplement pas le temps de s’y ennuyer !
J’apprécie le style qui s’adresse aux jeunes lecteurs (6-8 ans je dirais) tout en faisant des clins d’œil à leurs parents (cette histoire de sponsorisation de tout et n’importe quoi par des grandes marques me fait toujours sourire, tout autant que les jeux de mots sur les noms des choses et personnages). L’auteur est aussi très doué pour retranscrire en texte des choses, phrases, situations plutôt inhérentes à la bande dessinée ou aux dessins animés (dont onomatopées omniprésentes), donnant un aspect cocasse très particulier au récit, quand il ne décide pas brutalement de nous rappeler qui est le patron de l’histoire, ici !
J’ai apprécié retrouver le commissaire Velu et toute la clique de flics, la troupe de cirque l’Université Onirique et ses nouveaux arrivants, et j’attends avec impatience de savoir ce qui va arriver à Chelou, le rhinocéros bipolaire.
Tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor
Le livre est disponible à la commande sur le site de l’éditeur, et aussi à la Fnac* (sans frais de port).
* à ne surtout pas confondre avec la GNAC, « ce fameux grossiste numérique artistico-culturel »
Publicités

3 réflexions au sujet de « Les Lutins Urbains, T.2 : Le dossier Bug le Gnome »

  1. Ping : Les Lutins Urbains, T.1 : L’attaque du Pizz’Raptor « La Croisée des Chemins

  2. J’avais reçu un message de l’auteur mais je n’avais pas donné suite parce que je trouvais que c’était vraiment pour enfant! Du coup, je n’étais pas plus tentée que ça, mais ça m’a l’air très sympa pour les plus jeunes 🙂

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s