La Force des introvertis

De Laurie Hawkes. Eyrolles, 2013. Documentaire. Très bonne, voire excellente, lecture. [170  p.]
la-force-des-introvertisRésumé : « On vous reproche votre réserve, un goût pour l’isolement, votre exigence pour la réflexion… Dans une société qui valorise l’extraversion, les introvertis sont jugés trop sérieux, peu charismatiques, faibles, voire arrogants. L’introversion serait-elle un handicap ?
Hypersensibles aux stimuli extérieurs, les introvertis ont en fait besoin de solitude pour se protéger et se ressourcer. Or leur difficulté à nouer des liens spontanés nuit à leur image sociale, ralentit leur intégration au groupe, disqualifie leur voix lorsque d’autres sont prompts à s’arroger une place et à s’exprimer impulsivement. Ce manque apparent de compétence dans les rapports humains masque pourtant une richesse intérieure, une qualité de concentration et d’analyse, une créativité féconde pour des liens authentiques et une vie pleine. Ce livre invite chacun à cultiver sa singularité comme une force, à apprendre à connaître l’autre plutôt que de chercher à se transformer soi-même.« 
Cela fait plus d’un mois que j’ai fini ce livre, mais je traîne à faire ma critique car ce livre m’a quelque peu chamboulée et j’avais envie de pousser un peu plus ma réflexion avant de pondre quoi que ce soit.
Il y a deux choses qui m’ont particulièrement plu dans ce livre : il est très dense, très détaillé, beaucoup plus que je ne m’y attendais ; et il est complet dans sa manière d’étudier ce trait de personnalité car non seulement il examine les stéréotypes, les démonte ou explique leur origine, mais il donne en plus beaucoup d’informations et d’exemples / de témoignages. Sans avoir lu pour le moment d’autres livres sur le sujet (seulement des articles beaucoup plus courts), il m’apparaît donc comme un ouvrage de référence. Je note également les 4 pages de bibliographie en fin d’ouvrage.
L’auteur a un style très pédagogique, très clair, qui sera certainement accessible au plus grand nombre. Les quelques termes utilisés : extraversion et introversion surtout, sont clairement définis dès le début du livre, et peaufiné par la suite : c’est l’un des axes majeurs du livre, que je synthétiserai par :
– qui sont les introvertis ? / être introverti, qu’est-ce que ça signifie au juste ?
– c’est grave docteur ?
– comment s’adapter à une société qui encourage l’extraversion ?
Autrement dit c’est plus qu’un simple livre de bien-être comme on en trouve à tous les coins de rayon ces temps-ci. Laurie Hawkes m’a donné l’impression de quelqu’un qui a creusé son sujet, s’est renseignée auprès de nombreuses personnes, et a finalement rédigé un genre de « rapport » sur l’état des personnes dites introverties à l’heure actuelle, « preuves à l’appui ».
En complément de cet ouvrage j’aimerai jeter un œil aux travaux de Susan Cain et Sophia Dembling, entre autres. En tous cas je vais certainement continuer à mettre mon nez dans ce sujet.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Force des introvertis »

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s