Ces endroits que les livres m’ont donné envie de découvrir

Je reprends cette idée d’article à la suite du Top Ten Tuesday publié parla tête dans les livres cette semaine : Endroits / Univers que j’ai envie de découvrir.
Tous endroits confondus, réels ou imaginaires :
1. La Terre du Milieu – Tombée très tôt dans le chaudron de Tolkien, n’en suis jamais véritablement ressortie. Trop de choses à voir dans cet univers, d’endroits différents mais tous avec un certain côté féérique ou grandiose, d’après les descriptions de l’auteur. Bon, après, savoir si je serais capable d’y survivre c’est une autre question ^^.

tdm

2. L’Angleterre – découle en partie de Tolkien, qui s’est entre autres inspiré de la campagne du Warwickshire, d’où était originaire sa femme Edith, et du Worcestershire où il a passé son enfance (où est situé le fameux Moulin de Sarehole). J’aimerais aussi (dans l’absolu) aller faire un tour en Cornouailles, pays de contes et légendes, et pas qu’arthuriennes ; et également à Lyme Regis sur la côte sud (les livres sur la paléontologie, ça compte, hein ^^).
rose
3. Londres – j’y suis déjà passée mais en fait j’ai tellement de choses à y voir qu’il me faudrait un mois ! Des quartiers chics aux bas-quartiers, même s’ils n’ont plus la tête qu’ils avaient au XIXe, juste pour retrouver le monde de Sherlock Holmes, de Henry James, et de bien d’autres auteurs jeunesse et adultes qui ont tous quelque chose à décrire, une anecdote à raconter, des légendes à partager, des siècles d’Histoire à transmettre…

saintpaul

4. Oxford – un peu la même chose que Londres, j’ai eu l’occasion d’y passer mais la ville et grande et les références bien trop nombreuses : Tolkien, mais aussi C.S.Lewis, Lewis Carroll, et Philip Pullman… au moins.oxford
5. Isla Nublar – Je veux visiter le Parc Jurassique !!

JP

6. Venise – je pense tout particulièrement à Kai Meyer et sa trilogie jeunesse dont j’ai oublié le nom. Ville d’art et de mystère, assaisonné de complots politiques. Hmm 🙂

lionvenise

7. Le monde de Lyra – rien que pour aller visiter son college, et faire un tour dans cette drôle d’Angleterre à moitié magique ! Et avoir mon propre daemon :p

martre

8. Le Japon – je n’ai pas envie d’y vivre car j’ai toujours Stupeur et Tremblements en tête, mais je serais curieuse d’aller voir sur place en quoi les mangas sont une bonne vitrine ou une image trompeuse, et découvrir le mode de vie oriental parait-il si différent du nôtre, partiellement dévoilé par les livres.

sakura

9. TerremerUrsula Le Guin m’a donné l’impression que c’était un endroit magnifique et super tranquille, parfait pour passer ses vacances avec un bon livre.

terremer

10. Narnia – l’univers en lui-même me plaît bien : les créatures sont sympathiques, la magie est relativement neutre, les paysages diversifiés et pas trop cauchemardesques !

narniabaynes

J’en aurais encore quelques autres à ajouter, mais la liste deviendrait longue… Et vous ?
Publicités

11 réflexions au sujet de « Ces endroits que les livres m’ont donné envie de découvrir »

  1. Haha je n’y avais pas pensé, mais c’est vrai que ça serait sympa de visiter Jurassic Park, même si vu la façon dont ça tourne, ça n’a pas l’air si accueillant!! J’avais hésité à mettre le monde de Lyra, très bon choix!! 🙂

    • Merci ! 🙂 J’aurais eu du mal à oublier la Terre du Milieu… ^^ C’est mon top 1 depuis trop d’années ! 😉 Je suis allée voir ton propre Top, j’avais pensé un peu à certaines choses que tu as citées, mais en y réfléchissant bien j’ai pensé que le monde de Harry Potter serait source pour moi d’autant de frayeurs que d’émerveillement ! lol – même si on s’était déjà dit avec des copines que ce serait drôlement chouette d’avoir cours à Poudlard… Du coup je ne l’ai pas cité.

  2. Salut!

    J’arrive sur ton blog par l’intermédiaire de l’Odieux Connard, ravi de tomber sur une fan de Tolkien^^ ! Il y a toujours la Nouvelle-Zélande pour te mettre dans l’ambiance. Selon moi c’est pas mal… L’avantage du Moyen-Âge sans les inconvénients: des rois bons, pas trop de maladies, pas de tyrannie religieuse, et des elfes! Et le Mordor c’est très bien, faut pas croire la propagande gondorienne !

    Si le vieux Londres t’intéresse, tu peux regarder cette recréation du Londres du XVIIème par CryEngine: http://www.youtube.com/watch?v=SPY-hr-8-M0

    Bluffant ! J’ai déjà été à Londres, mais ces vieilles pierres me séduisent plus que l’aspect cosmopolite moderne de la ville, donc je ne peux être objectif…

    • Bonjour, j’ai le regret de te dire que je suis « revenue » des films et me tiens actuellement plutôt dans une position communément appelée « puriste » par les fans de Peter Jackson… ^^ Alors la Nouvelle-Zélande, si c’est effectivement magnifique, je préfère la remettre à sa place : sur Terre, et n’ayant jamais été foulée ni revisitée par Tolkien ! :p Ce qui la place, selon moi, au même rang qu’au moins 30 pays du monde réel et actuel que j’aurais éventuellement envie de visiter, mais sans aucun rapport avec aucun livre :). Par contre je suis assez d’accord avec tes autres arguments, bien que certains aspects soient discutables pendant des heures (tyrannie religieuse, rois bons) – mais j’irais probablement visiter la Comté avant d’aller mettre ne serait-ce qu’un seul pied en Lorien ! (Bah c’est terrible, tu me forces à me découvrir alors que j’avais presque tenu un an sans quasiment parler du sujet ! :p)
      Concernant Londres j’ai aussi une approche plutôt historique que moderne, bien que j’aie été bluffée par certaines constructions récentes :D. Ce mélange de très moderne et de très vieux imbriqué l’un dans l’autre fait aussi partie du charme de la ville, de mon point de vue – même si je n’étudie pas à proprement parler les parties les plus récentes. J’ai moins remarqué une telle fusion par exemple à Paris.
      Est-on obligé d’être objectif quand il ne s’agit que de rêver, ou de s’intéresser à quelque chose d’aussi complexe ? 😉

      • Ouh alors là, «position puriste», pour en avoir lu sur le sujet, c’est vaste ! Pour moi il y a «puriste» et «Puriste» avec un grand « P » ! Je pense à la cohorte de fans qui ont hurlé au scandale parce que les sindarin parlé dans les films n’était pas considéré comme «canon» et autres choses du genre… Toutes les sagas ont ce genre de guéguerres, mais je pense que ce n’est pas faire honneur à cet excellent philologue qu’était Tolkien, qui aurait sans doute voulu que ses langues vivent et se développent. ^.^

        En tous cas, je ne remercierai jamais assez les films de m’avoir fait découvrir cet univers, les langues et la culture du Nord en général; j’ai pourtant fait un cursus littéraire, quand je parlais de Tolkien c’était «ouais auteur mineur, c’est sympatoche sans plus», donc c’est pas avec des profs que le jeune moyen ira découvrir Tolkien…

        Pour la Comté tu as effectivement le sud de l’Angleterre, je verrais bien Edoras en Autriche… Suffit de faire travailler son imagination^^! Heureusement que non, on n’est pas obligé d’être objectif, sinon on serait sur Wikipédia ou sur un blog de mathématiques, n’est-ce pas ? 😉

  3. J’ai vu les films jusqu’au Hobbit 1, ce qui fait que je ne suis pas parmi les Puristes médaillés d’or… 😉 Je laisse E. Kloczko râler concernant les langues parce qu’il le fait mieux que moi – et même avec mon niveau de linguistique basique je fais une nette distinction entre une langue qui vit et donc évolue naturellement et une langue qui est développée « de force » par des fans pas toujours très érudits… Mais je pense aussi que certaines personnes s’en fichent, tout simplement, ne pensant qu’à s’amuser sans porter atteinte à qui que ce soit, et après tout c’est un peu le cas ! Quant à ce que Tolkien en penserait, je n’ai toujours pas fini ses Lettres, mais j’ai déjà ma position sur la question. Ceci dit je pense qu’il serait content que les films, peut importe ce qu’on peut leur reprocher, aient amené de nouveaux lecteurs de son œuvre, et que, parmi ceux-ci, certains aillent effectivement creuser dans la matière ! 🙂
    J’ai déjà lu l’Edda et le Kalevala mais j’ai trouvé ça plutôt difficile / absurde / comique – je crois que la distance temporelle entre ces textes et moi – lectrice du XXIe siècle – était un peu grande pour que j’arrive à les apprécier à leur juste valeur ! 😉 Cependant je n’ai pas encore fini de faire le tour de la question, et j’aimerais aussi examiner d’autres pistes de recherche, Tolkien a laissé un très grand nombre de petits cailloux blancs… 😉
    Concernant l’appellation « auteur mineur » c’est pour moi une affaire très complexe : je ne suis pas du tout étonnée que tu ne l’aies pas étudié en cours, déjà moi en fac d’Anglais je n’en ai pas entendu parler… Cependant de temps en temps je suis tombée sur des profs qui nous parlaient d’auteurs non « classiques », Tolkien, Lovecraft, Brussolo ou Grangé par exemple dans mon cas, alors je crois sincèrement que la transmission peut s’effectuer même dans le contexte scolaire. Le seul souci de ces auteurs, c’est qu’il n’existe pas toujours (très rarement en fait) d’études académiques correspondant au cursus scolaire général.
    Tout ça me rappelle mes jeunes années, en 3e, avant la sortie des films, quand j’essayais de convertir un max de gens au Seigneur des Anneaux… ^_^

  4. Je te rejoins sur beaucoup de choix (surtout l’Angleterre et Tolkien), j’y ajouterais juste les univers de Diana Wynne Jones et Poudlard (pour faire original) pour un voyage parfait !

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s