Les voies de l’ombre, T.1 : Prédation

De Nathalie Hug et Jérôme Camut. 2007. Thriller / policier. Excellente lecture.
(T.2 Stigmate, T.3 Instinct, et T4 Rémanence, tous déjà parus)
predationRésumé : « Un cadavre dénudé est découvert dans une friche industrielle, la main droite déchiquetée.Un homme se tire une balle en pleine tête, dans un centre commercial bondé.Un jeune père, dressé comme un chien, est tourmenté sans relâche au fond d’un cachot sans porte ni fenêtre.
Aucune piste, aucun lien, aucun mobile…
Qui sont ces hommes? Pourquoi ont-ils été choisis? Pour quelle mise à mort aberrante?
Prédation entrouvre la porte d’un univers imprévisible et angoissant, étrangement en prise avec les faits divers les plus choquants de notre époque. »
Bien qu’ayant beaucoup entendu parler de ces deux auteurs (français, et contemporains), et les ayant même croisés tous les deux sur les salons littéraires, je n’avais encore jamais mis le nez dans un seul de leurs écrits.
En passant j’ai appris qu’ils étaient mariés, ce qui ne m’a pas donné d’approche particulière pour cette lecture.
Ceci est de mon point de vue un très bon thriller. Suffisamment tordu et subtil pour garder le lecteur intéressé, avec des personnages suffisamment fouillés pour qu’on puisse également les prendre en sympathie (ou antipathie), et des enchainements d’évènements et actions cohérents et palpitants. Bien sûr, me direz-vous, tout ceci est censé aller de soi dans n’importe quel roman policier – hélas ! ce n’est pas toujours le cas, et là je suis justement contente d’en trouver un (une série, apparemment) qui réunisse tout ce qui est requis de manière agréable et bien menée.
J’aime beaucoup leur style même si le principal ne se démarque pas beaucoup de plein d’autres auteurs policiers – mais c’est agréable à lire, fluide, dynamique, et juste assez descriptif pour qu’on suive ce qui se passe sans que ça devienne lourd.
Note : c’est un thriller – certaines personnes peuvent donc être choquées par certaines scènes de violence, qui, même si elles ne sont pas pire que celles de Grangé ou de Brussolo (ou de Chattham si je me souviens bien), ajoutent une dimension qui peut déranger des gens qui n’auraient rien lu de plus violent que du Agatha Christie.
NB 2 : ne faites pas comme moi, prévoyez d’avoir le tome 2 rapidement si jamais ça vous plaît…
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s