Le Magicien des morts

De F.E. Higgins. 2008. Roman jeunesse à tendance fantastique. Bonne lecture.
Titre original : The Bone Magician.
Autres livres tournant autour du même univers : Le Livre noir des secrets ; un autre publié après (?)
magicienmortsRésumé : « Pin Carpue découvrira-t-il la vérité sur la disparition de son père, accusé de meurtre ? Percera-t-il le secret de Bénédict Pantagus, l’homme qui fait parler les morts Et reverra-t-il bientôt Juno, cette mystérieuse jeune fille dont les parfums ensorcellent. Pour Pin, le temps presse. Car, sur les bords du Foedus qui traverse cette ville de cauchemar, rôde le tueur à la pomme d’argent, en quête de nouvelles victimes. Et s’il croisait le chemin de Pin Et si ce tueur était son père ? »
Malgré un début de mon point de vue assez longuet du fait d’une narration en mosaïque nous présentant d’abord les différents personnages et relations qu’ils peuvent ou non avoir, ce livre n’est finalement pas si mal. J’ai beaucoup apprécié le côté très sombre, très glauque, de la ville qui ne s’appelle pas Londres mais y ressemble beaucoup, et de toute l’atmosphère. Les personnages y sont totalement intégrés, dans un style qui me fait un peu penser à Dickens, mais pas tout à fait non plus. Le « à tendance fantastique » est de moi, je crois que l’ouvrage se veut gothique à cause de son style et de son ton, mais les amateurs de loups-garous et de vampires risquent d’être déçus : il ne s’agit pas tout à fait de fantastique déjà selon les normes du XIXe siècle, et c’est tout à fait différent des ouvrages YA plus récents ! Juste ce petit côté occulte, qui tente le frisson, toujours présent tout au long du livre, et tout à fait dans la norme de la société de l’époque même s’il a un charme assez désuet vu par les yeux d’un lecteur moderne peu superstitieux.
Je ne me suis pas trop attachée aux personnages, mais je ne les ai pas détestés non plus. J’avais lu le Livre noir des secrets, premier livre de l’auteur concernant cet univers glauque, et je l’avais préféré à celui-ci. malgré tout, je me mettrais certainement en quête des autres livres à venir, s’il y en a, principalement pour l’originalité du style et de l’univers (repris donc sur l’Angleterre historique mais avec une pointe de fiction), même si cela manque un peu de punch et de… style, selon mes goûts.
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s