Les Braconniers du cosmos

De Philip K. Dick. 1953-54. Science-fiction. Très bonne lecture.
Et autres nouvelles : Colonie, Souvenir, et L’homme doré.
braconnierspkdickMême pas 100 pages en tout – les nouvelles sont courtes mais bonnes, assez cyniques dans l’ensemble. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, au moins sur ce format court – simple, dynamique, efficace. Je n’arrive plus à me rappeler si j’avais déjà lu du Philip K. Dick, ni sous quelle forme (roman / nouvelle). Ces nouvelles datent toutes des années 1953-54, et je ne peux m’empêcher de penser à Bradbury (Farenheit 451 publié en 1953 également) en les lisant, même si les deux auteurs sont légèrement différents dans leur manière d’écrire, de ce que je peux en juger. En tous cas je trouve ça intéressant de lire des ouvrages qui viennent de la même époque, et comme les deux auteurs étaient américains, je pense que ça a peut-être aussi joué sur leur style et leurs histoires, vu qu’ils partageaient la même culture.
La nouvelle L’homme doré m’a incontestablement fait penser au synopsis des X-Men de Marvel, mais je n’ai pas cherché à savoir dans quelle mesure les deux histoires pouvaient être ou ne pas être liées.
Plus de lectures de S-F bientôt ?…
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s