Moi (en vrai)

De Gilles Azzopardi. 2011. Psycho-tests / Livre-outil. Bonne lecture.
Sous-titré : « Les 50 psycho-tests pour tout apprendre sur soi et faire les bons choix. »
J’avoue qu’il y a 5 ans à peine je n’aurais pas imaginé lire un tel livre.
J’avoue aussi m’être arrêtée au test 46 environ, juste parce que j’en avais un peu marre.
moienvraiJ’ai pris pas mal de plaisir à faire ces tests dans l’ensemble. Cependant je les ai plus faits pour m’amuser, et aussi par curiosité, que pour prendre les résultats au pied de la lettre. L’auteur, bien que psychologue, recommande de ne pas s’y fier à 100%, de le prendre plus comme un guide, un recueil d’idées et de théories psychologiques / psychanalytiques que comme un diagnostic infaillible. En effet certains tests sont très courts (20 questions), d’autres très orientés (je me suis souvent forcée à choisir la « moins pire » entre les deux propositions quand il y a un tel choix à faire, sans me reconnaître ni dans l’une ni dans l’autre) – et je suis quasiment sûre qu’il y avait une faute dans un des énoncés (« cochez les cases où vous pensez ‘oui' » – il faut en fait lire « non » pour que les résultats « collent » au test) ! Autre problème prévu par l’auteur : certains tests peuvent ne rien donner, pas de résultats suffisamment probants pour aller voir l’une ou l’autre catégorie.
Autrement ça peut être un bon moyen de faire globalement le point sur soi-même, les conseils à la fin de chaque partie ne m’ont pas semblé complètement idiots dans l’ensemble, et les tests recoupent à peu près tous les aspects de la personnalité. J’ai également découvert plein de théoriciens, de théories, de tests… ce qui était très intéressant :).
Le principal bémol que je donnerais à ce livre c’est sa généralité : en voulant tout recouper, on tombe forcément dans le non-exhaustif, or chaque personnalité reste unique, car également liée (à mon sens) à son histoire et son environnement, ainsi qu’à ses contacts avec d’autres personnalités ; le livre reste souvent dans la psychologie interne, généralisée, théorisée, se basant sur des « types » avant tout. C’est peut-être là un des principes même de la psychologie, je n’en sais rien.
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s