1000 dinosaures

Helmut Werner et alii. 2008. Documentaire. Bonne lecture.
14854978_216979
        J’avais repéré cet ouvrage il y a déjà quelques mois à la médiathèque. Grand format, illustré, plus de 300 pages – avec le titre, tout y était pour que je ressorte un jour du bâtiment, toute contente, avec le livre sous le bras vu que mon sac à livres est plutôt adapté aux formats poche ou grand format roman.
Points positifs :
– illustrations et informations antérieurs à 1994 qui viennent de la même source que mon encyclopédie Atlas (très bien faite et complète dans l’ensemble) – les dessins sont assez colorés, avec une texture un peu « pastel » qui les fait paraitre assez naturels et réalistes
– Plusieurs sections dans le livre, par catégories de bestioles, chacune constituée d’abord de deux ou trois pages d’informations générales, puis d’une liste d’animaux sous forme de fiche d’identité + texte accompagnateur + illustration. Certaines espèces bénéficient d’une page ou deux de détails lorsqu’on les connait bien, d’autres n’ont qu’un ou deux paragraphes – c’est selon moi assez révélateur de la pertinence des données (encore une fois, en ayant lu d’autres ouvrages sur le sujet et en suivant un peu l’actualité)
– ce livre est à jour, ou presque. Ça peut paraître idiot, mais beaucoup d’ouvrages sur les dinosaures sont aujourd’hui juste désuets, surtout quand ils se concentrent sur les points les plus controversés, tout simplement parce que la recherche avance, et que quand les auteurs cherchent à faire du sensationnel avec des hypothèses, parfois ils se plantent en beauté. Ici c’est un livre de 2008, et les auteurs ont pris soin de préciser ce qui était sûr, ce qui l’était moins, et quelles recherches avaient ou non abouti dans ces dernières années.
Points négatifs :
– je n’ai pas compté, mais vu les catégories, le titre « 1000 dinosaures » est faux. Je pencherais pour 1000 fiches en tout dans le livre, en comptant les crocodiles, les reptiles mammaliens, etc. Bon ok même si il n’y a que 700 dinos décrits c’est déjà pas mal…*
– dans les fiches d’identité, au contraire de mon encyclopédie, il n’y a pas d’échelle humaine ; ça m’a manqué 😦
* au dos du livre est précisé : « plus de 1000 illustrations… blabla… plus de 300 genres de sauriens »
De manière globale je qualifierai cet ouvrage grand public de sérieux : au-delà du plaisir de nous rappeler quels types de grosses bestioles marrantes, énormes ou terrifiantes ont un jour peuplé nos contrées, les auteurs ont su réaliser un vrai travail de diffusion des informations scientifiques, en partageant également des données aussi diverses que les espaces géographiques, certains chercheurs célèbres, des détails morphologiques précis concernant les animaux… Pour un ouvrage non scientifique qui se propose de lister les espèces, c’est pour moi pas mal du tout 🙂
 Ci-dessous deux images de l’encyclopédie que j’ai chez moi : à gauche la collection (13 tomes normalement, je suppose que la personne avait des tomes en double car le tome 13 contient bien l’index général de l’encyclopédie) / à droite : une double page à l’intérieur, avec donc des illustrations du même type que celles de l’ouvrage critiqué ci-dessus.
41139629-Atlas-dinosaures-440x320
page_interne_dino
Publicités

Déposer un petit caillou blanc

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s